Turbo qui siffle : causes et réparations

Facebook
Twitter
LinkedIn

Si vous êtes au volant de votre voiture et que vous entendez un bruit étrange comme une sorte de sifflement qui émane de votre capot, sachez qu’il peut très bien s’agir de votre turbocompresseur, ou simplement le turbo. Dans la plupart des cas, c’est le turbo qui est endommagé ou hors-service. D’où la question : “comment le reconnaître pour identifier rapidement le problème ?

Dans cet article, nous allons parler du turbocompresseur, de son utilité, et les signes qui peuvent vous alerter s’il présente un dysfonctionnement. Nous allons vous renseigner sur ce que vous pouvez faire pour réparer un turbo qui siffle ainsi que les conseils utiles pour l’entretien sur le long terme.

Le turbo et son fonctionnement

Inventé en 1905, le turbocompresseur, également appelé le turbo, est un dispositif installé dans le moteur de votre voiture afin d’augmenter sa puissance et d’améliorer sa performance. Dans l’ensemble, le turbo est composé du turbocompresseur, du refroidisseur d’air comprimé appelé « intercooler » et d’un système d’admission.

Pour faire simple, le fonctionnement du turbo est de suralimenter le moteur, en pompant plus d’air dans la chambre de combustion. De cette manière, la pression des gaz admis dans le moteur est intensifiée, de sorte que les cylindres peuvent atteindre un niveau maximal du mélange air/carburant en un rien de temps et pousser la puissance volumique du moteur.  Le turbocompresseur utilise l’énergie du flux des gaz d’échappement.

Reconnaître le sifflement d’un turbo et pourquoi il siffle

Quand le turbo de votre moteur est en action, il émet toujours un léger sifflement. C’est tout à fait normal. Cependant, quand le bruit devient intense ou constant, vous devriez être en alerte, car il y a certainement un dysfonctionnement au niveau du turbo ou des pièces qui le composent.

En premier lieu, il est important d’écouter attentivement le sifflement de votre turbo, est-ce qu’il se produit lorsque vous accélérez ou lorsque vous décélérez ? La cause peut varier selon certaines caractéristiques, mais tout dépend de la situation où le bruit commence à vous alerter.

Le turbo siffle pendant que j’accélère

Si le turbocompresseur émet un sifflement persistant durant l’accélération, alors il se peut que ce soit la durite qui soit endommagée. La durite est le tube qui permet de conduire l’air jusqu’au turbocompresseur. De ce fait, si elle est trouée et/ou qu’elle manque d’étanchéité, elle entraîne un dysfonctionnement au niveau du turbo. D’où le sifflement ou encore le soufflement que vous allez entendre jusqu’au volant.

Le turbo siffle quand le moteur est en décélération

Il est également possible que le turbo de votre voiture émet un sifflement lorsqu’elle est à l’arrêt. Le bruit est intense et il se produit avec la mise en pression ou pendant la décélération. Dans ce cas, il y a deux cas possibles, soit le turbo a un mauvais graissage au niveau des paliers, soit il est tout simplement endommagé.

Comment reconnaître un problème de turbo ?

Quels sont les symptômes d’un turbo endommagé ?

  • Sifflement à l’accélération. Vous entendez un sifflement à l’accélération ?
  • Fuite d’huile. Le second symptôme est le pressage de l’huile moteur de votre voiture.
  • Odeur d’huile brûlée et/ou fumée blanche.
  • Manque de puissance.

Comment savoir si turbo consomme trop d’huile ?

Si vous entendez des sifflements pendant le fonctionnement du turbo, il y a probablement fuite d’air entre le collecteur d’admission et la tête du moteur. Il en résulte une surconsommation d’huile.

Pourquoi mon turbo crache de l’huile ?

Une fuite d’huile au niveau du turbo trouve son origine dans un problème mécanique qui peut se traduire par des dommages du turbo compresseur. La fuite d’huile apparaît au niveau des joints. Elle est souvent la conséquence d’une mauvaise filtration ou d’une défaillance du système d’évacuation d’air.

Pourquoi le turbo se grippe ?

En raison de leur vitesse et des températures qu’ils affrontent, les turbos peuvent facilement se gripper ou être endommagés. Le manque de lubrification, la présence de corps étrangers ou une huile lubrifiante polluée peuvent endommager de façon irrémédiable votre turbo.

Pourquoi un turbo siffle à froid ?

Lorsque l’admission d’air est bouchée, cela empêche une bonne aspiration de l’air par le turbocompresseur. On se retrouve alors avec une fuite d’huile qui atteint la roue de compresseur et entraîne un effet de résonance (et donc un sifflement) au niveau du turbo.

Les conséquences d’un turbo HS

Quand le turbo siffle, cela signifie généralement qu’il est HS. Certes, vous pouvez continuer à rouler même avec le bruit, mais il y a tout de même des conséquences directes sur l’état et la performance de la voiture.

Parmi les effets les plus récurrents, on peut noter une perte de vitesse et une diminution de puissance. Le moteur n’est plus du tout suralimenté par les gaz compressés du turbo. Par conséquent, la voiture perd l’allure, le moteur fonctionne avec une pression élevée, elle est comme suffoquée.

Par ailleurs, il est également possible qu’une fumée noire, abondante et anormale dégage de votre pot d’échappement. Enfin, quand le turbo est HS, il entraîne généralement une fuite d’huile due à la mauvaise étanchéité de la durite.

Comment réparer un turbo qui siffle ?

Lorsque le turbo est HS, il est toujours conseillé de faire appel à un garagiste professionnel pour effectuer un diagnostic complet sur l’origine du problème. C’est grâce à cette intervention que l’on peut déterminer par la suite si l’on doit réparer l’étanchéité de la durite, ou simplement rajouter de l’huile pour la lubrification et le graissage  du turbocompresseur.

Au cas où le turbo est réellement endommagé, dans ce cas, il faut le changer complètement. A titre d’information, un turbocompresseur est conçu pour effectuer un parcours de 150.000 à 200.000km.   

Quelques conseils pour entretenir le turbocompresseur

Afin de conserver la bonne performance de notre voiture, nous pouvons également réaliser des entretiens systématiques qui sont à la fois bénéfiques pour le moteur et le turbocompresseur. Pour cela, la vidange du moteur reste la meilleure solution pour optimiser sa durée de vie. A faire généralement entre 10.000 à 30.000km parcourus, la vidange dépend surtout du type de votre voiture, et s’il fonctionne avec un moteur essence ou diesel.

Le choix de l’huile moteur utilisée joue aussi un rôle clé dans la l’entretien et la durabilité d’un turbo. Comme vous pouvez en conclure, une huile de mauvaise qualité nuit rapidement au turbo, ainsi qu’au moteur lui-même.

Enfin, il y a des gestes simples et faciles qu’on peut adopter au volant, mais qui peuvent impacter sur le turbocompresseur. Il est essentiel de laisser l’huile circuler correctement dans tous les mécanismes du turbo avant d’accélérer. Veillez à laisser la voiture se chauffer doucement et de laisser l’huile monter en pression avant d’activer le fonctionnement du turbo.

Comment rouler après changement turbo ?

Après remontage du nouveau turbo, il faut :

  • Mettre en route le moteur.
  • Laisser le tourner au ralenti au moins 1 minute.
  • Faire tourner le moteur à plein régime afin de contrôler la pression.
  • Laisser tourner le moteur au ralenti quelques instants.
  • Éteindre le moteur normalement.

Fini le turbo qui siffle

Le turbo est un élément fondamental pour donner plus de puissance à votre voiture. Maintenant que vous savez comment il fonctionne et comment le réparer s’il siffle, vous avez toutes les cartes en main pour faire en sorte qu’il dure et qu’il remplisse correctement son rôle. Après tout, qui ne rêve pas de conduire une voiture puissante et performante ?

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.