Silent bloc

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Pourquoi changer les silent bloc ?

Les silent bloc de votre voiture permettent de faire la liaison entre les différentes pièces et ainsi réduire les sensations d’à-coups et vibrations du moteur. Si vous roulez sans silent bloc votre confort de conduite sera considérablement dégradé alors n’attendez pas et rendez-vous chez un garagiste !

Pourquoi changer rotule de suspension ?

Les rotules de suspension modernes sont étanches, ce qui empêche la saleté, la poussière et autres impuretés d’endommager le mécanisme, et ne nécessitent pas d’entretien. Cela signifie que si vous avez un problème avec votre rotule de suspension, l’ensemble complet devra généralement être remplacé.

Pourquoi changer bras de suspension ?

Le remplacement du triangle intervient en cas de déformation suite à un choc ou lorsque la rotule de suspension et/ou les silentblocs présentent un jeu trop important dû à l’usure. … Dans le cas de l’usure du silentbloc, le véhicule a tendance à tirer d’un côté de la route au freinage et de l’autre à l’accélération.

Qu’est-ce qu’un Silent bloc moteur ?

Le silent bloc souvent orthographié à tort « cylindre bloc » est une petite pièce mécanique généralement composée de caoutchouc ou de polyuréthane. Elle permet d’absorber les chocs, les vibrations et les bruits en maintenant les différents éléments du véhicule ensemble.

Où sont les silent bloc moteur ?

Les silent blocs de votre voiture ont pour rôle de réduire les vibrations et les chocs et participent donc à l’amélioration de votre confort de conduite. On en trouve à différents endroits d’une voiture : échappement, moteur, suspension, etc. Leur élasticité permet d’amortir les frictions entre deux pièces du véhicule.

Quel est le rôle d’un silent bloc ?

Ces silentblocs (manchons en caoutchouc et métal) réduisent les vibrations induites par le système de suspension de votre voiture et pouvant être ressenties pendant la conduite. Pour en optimiser le fonctionnement, ces silentblocs doivent être à la fois flexibles et résistants.

Comment choisir un silent bloc ?

Pour une utilisation quotidienne de vos silent blocs, préférez la gamme black série de Powerflex, silent blocs en polyuréthane, ceux-ci sont parfaits pour une résistance sur le long terme. Pour les véhicules sportifs, les silent blocs en caoutchouc seront déconseillés.

Comment savoir si les amortisseurs sont usés ?

Un cognement en tournant ou en ralentissant témoigne d’amortisseurs usés qui font vibrer les ressorts de la bobine sur le châssis ; Une sorte de grognement indique une usure avancée du mécanisme de direction ; Un grincement ou des entrechoquements évoquent un problème au niveau des joints à rotule.

Comment savoir si un silent bloc est mort ?

Voici les principaux symptômes pouvant impliquer des silent bloc défectueux : vibrations (volant – embrayage qui broute…) ; à-coups au démarrage ou à l’accélération ; vitesses qui sautent lors des à-coups.

Quand changer les silent bloc moteur ?

En règle générale, sa périodicité de remplacement est spécifiée dans le guide d’entretien constructeur de votre voiture. En moyenne, le silent bloc moteur doit être changé tous les 300 000 kilomètres.

Comment vérifier les silent blocs ?

La première vérification concerne les silentblocs. Dans un deuxième temps, il sera aussi nécessaire de vérifier l’état des rotules. Pour cette étape : placer une main sur la partie supérieure de la roue, et une autre sur la partie inférieure. Secouez énergiquement la roue afin de contrôler son jeu.

Pour aller plus loin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *